Nippon Budōkan

Filiation et Affiliation

C’est avec l’unique lettre d’introduction écrite à ce jour par KASE Taiji Sensei 加瀬 泰治 (voir ci-dessous) que Sensei Marcel LE ROLLAND, le père de Gwenhaël, aujourd’hui instructeur de la JKA Paris, put se présenter au Honbu Dōjō de la JKA, celui de la grande époque, devant NAKAYAMA Masatoshi Sensei 中山 正敏.

Ce dernier confia à IIDA Norihiko Sensei 飯田 紀彦 la charge de parfaire sa formation et c’est ainsi que Sensei LE ROLLAND put intégrer la section karaté de Taishō Daigaku 大正大学.

courriersensei kase

*  Calligraphie de Madame Chieko KASE

En 1977, après une première année d’entraînement qu’on imagine ô combien difficile, Sensei LE ROLLAND fut désigné par KASE Sensei, venu spécialement au Japon, pour représenter la France lors du 2nd IAKF World Karate Championship, qui eut lieu au Nippon Budōkan (Tōkyō).

574950_321188564644559_1681693337_n

Il est toujours bon de rétablir quelques vérités que le temps ou les hommes ont tôt fait d’effacer ou de maquiller…

« Or c’est la mémoire qui fait toute la profondeur de l’homme. » (Charles Péguy)

Oss !

Publicités

Histoire de la JKA

Le Maître de karate-dō okinawaïen Funakoshi Gichin est né en 1868. Il a dévoué sa vie entière à la promotion des valeurs de l’Art et a présenté la Voie du karate-jutsu au Japon, où il s’est étendu à travers tout le pays. En 1949, ses disciples fondent une association pour la promotion et le développement du karate-dō ; ils l’appellent la Nihon Karate Kyokai (日本空手協会) ou Japan Karate Association. C’est la naissance de la JKA…

(suite…)

54th JKA All Japan Karate Championship

Le 54th JKA All Japan Karate Championship s’est déroulé le 10 juillet dernier, au Nippon Budōkan, à Tōkyō.

Kurihara Kazuaki Sensei 栗原 一晃 est « grand champion » ! Il gagne à la fois le titre en kumite et en kata. C’est une performance remarquable quand on sait que le dernier, sauf erreur, fut Taniyama Takuya Sensei  谷山 卓也 en 2002 (2nd en kumite, 1er en kata).

Chez les femmes, Mlle Shiina Mai 椎名 舞 monte sur la première marche du podium en kumite, alors que Mlle Oshima Nozomi 大島 望 gagne, pour la quatrième fois, le titre en kata.