船越 義珍

Philosophie de la JKA

Le Dōjō Kun 道場訓

Les anciens instructeurs de la JKA, nous ont transmis le Dōjō Kun, que chaque karate-ka se doit de connaître et de garder en mémoire.

À chaque séance d’entraînement, lors du salut, au dōjō, les élèves s’agenouillent dans la position seiza et répètent les cinq préceptes qui suivent à haute voix. Ce processus leur rappelle l’attitude juste, la disposition d’esprit et les vertus qu’ils doivent s’efforcer d’adopter et de conserver, tant au qu’au dehors.

一、人格完成に努むること

Jinkaku kansei ni tsutomuru koto
Cherchez la perfection du caractère

一、誠の道を守ること

Makoto no michi o mamoru koto
Soyez fidèle

一、努力の精神を養うこと

Doryoku no seishin o yashinau koto
Soyez constant dans l’effort

一、礼儀を重んずること

Reigi o omonzuru koto
Respectez les autres

一、血気の勇を戒むること

Kekki no yuu o imashimuru koto
Retenez toute conduite violente

Voir en ligne : Source

Le Niju Kun 松濤館二十訓

Avant la création de la JKA, le Maître Funakoshi Gichin a légué à ses étudiants les vingt préceptes du karate-dō, qui constituent les fondements de l’Art. Dans ces vingt principes, inspirés principalement par le Bushidō et le Zen, se trouve la philosophie de la JKA. (suite…)

Publicités

Histoire de la JKA

Le Maître de karate-dō okinawaïen Funakoshi Gichin est né en 1868. Il a dévoué sa vie entière à la promotion des valeurs de l’Art et a présenté la Voie du karate-jutsu au Japon, où il s’est étendu à travers tout le pays. En 1949, ses disciples fondent une association pour la promotion et le développement du karate-dō ; ils l’appellent la Nihon Karate Kyokai (日本空手協会) ou Japan Karate Association. C’est la naissance de la JKA…

(suite…)